www.ferme-des-tourelles.net - Nos CHEVRES ALPINES

www.ferme-des-tourelles.net  -  Nos CHEVRES ALPINES

Inhumation du bouc

 

Inhumation du bouc

 

 

« — Messieurs, je vous prierai de garder le silence sur votre expédition devant M. De Durantal, et en voici la raison ; on n'inhume pas un chevreau dans un parc sans motif ; le voici : M. De Durantal a été nourri par une chèvre qu'il a aimée beaucoup, et c'est naturel.

Oh ! La belle âme !... dit De Secq.

Oui, dit le juge de paix.

Ce pauvre bouc, dont vous avez vu la dépouille, reprit Vernyct, étoit le dernier enfant de sa nourrice, et M. De Durantal y tenoit singulièrement : il est mort dernièrement, et je lui fais accroire qu'il vit toujours... vous sentez ?...

Oh ! Très-bien, dit De Secq. »

 

Honoré de Balzac, Annette et le criminel ou Suite du vicaire des Ardennes (extrait), 1824

 

 


  

http://static.blog4ever.com/2010/06/419814/artfichier_419814_1593867_201212245556721.jpg

 



03/02/2011
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 107 autres membres