www.ferme-des-tourelles.net - Nos CHEVRES ALPINES

www.ferme-des-tourelles.net  -  Nos CHEVRES ALPINES

L'abri

 

         Voici à ce que devrait idéalement ressembler l'abri que vous mettrez à disposition de vos biquettes. N'oubliez pas qu'un minimum de confort est primordial pour la bonne santé de vos chèvres... Hormis pour la photo avec les chèvres Copine et Caline prise par Vanessa, les autres photos ont été péchées ça et là sur internet (souvent ce sont des abris pour chèvres naines, mais adaptables aux plus grandes biquettes si les proportions de taille sont respectées)...

 

 

  • Généralités :

 

         Un abri est INDISPENSABLE pour le bien-être et pour la survie de votre chèvre. Il permettra à votre biquette de s'abriter en cas de pluie ou de neige, de vent ou encore en cas de forte chaleur.

 

 

         Les chèvres ne craignent pas à proprement parler le froid pour peu qu'elles y aient été habituées et que le froid s'installe progressivement, elles craignent surtout l'humidité et les courants d'air. En effet, leur pelage très fin et peu dense ainsi que la quasi inexistante couche de graisse sous la peau ne leur permet pas de se défendre contre le froid et l'humidité de la même manière que les moutons... De ce fait un abri est incontourable.

 

  

  • Matériaux :

 

         Cet abri devra être solidement construit, il pourra être en pierre ou en tout autre matériau en dur. Il peut être en bois (attention au type de bois : trop fin ou trop gragile, les chèvres en se frottant contre les parois ou en rongeant un bois qui partirai en lamelles mettraient rapidement à mal leur habitat). Evitez la tôle car il y fait très chaud l'été, froid l'hiver et c'est très bruyant quand il pleut. Par contre d'autres solutions plus originales peuvent être envisagées, telle que l'utilisation d'une caravane ou l'arrière d'un fourgon. ...sur la 1ere photo : Copine et Caline découvrant leur nouvel habitat, la caravane de Vanessa qu'elle n'utilisait plus !...

 

 

 

  • Dimensions :

 

         Sa taille sera idéalement appropriée au nombre de chèvres qu'il accueillera car ainsi, la chaleur corporelle de ces dernières en hiver, couplée à la chaleur naturelle du fumier permettront de maintenir une température plus élevée dans leur cabane. L'on compte 2 à 3 m² par chèvre, prévoir plus grand si vous pensez enfermer votre biquette lors des intempéries afin de lui permettre d'être à l'aise dans ses mouvements. La hauteur au plafond ne devrait pas être inférieure à 1,80 m (hauteur d'une chèvre debout de bonne stature).

 

 

  • Les + :

 

         L'abri pourra être fermé lors des nuits les plus froides, sans aucun courant d'air mais une petite aération en hauteur permettra l'évacuation des gaz émis par vos biquettes. Une petite fenêtre pourra être prévue afin que votre biquette voit le jour lorsqu'elle est enfermée. Les ouvertures devront se situer au sud, sud-est afin que le soleil puisse rentrer dans la cabane et ainsi réchauffer quelque peu son intérieur.

 

 

 

  • Le sol :

 

         Le sol ne devra pas permettre les remontées d'eau et devra rester sec avec une litière composée de paille (en couche fine l'été, elle sera épaissie en hiver afin de garder un peu plus de chaleur à l'intérieur, de la paille sera rajoutée ainsi régulièrement afin que le sol reste sec). Plusieurs fois par an ou plus régulièrement, enlever entièrement la litière de l'abri (très bon amendements pour le jardin après compostage de la paille !), prévoir en conséquence l'ouverture principale afin de pouvoir opérer dans de bonnes conditions.

 

 

  • Aménagements :

 

          L'aménagement intérieur de l'abri pourra comprendre une cloison afin de leur permettre de se mettre à l'abri derrière si la porte est ouverte et qu'il y a du vent ou des intempéries.

 

Un petit râtelier sera le bienvenu et me semble indispensable (attention à ce que les chèvres ne puissent pas y monter dedans) car celles-ci rechignent à manger une nourriture tombée au sol et font souvent leurs besoins dessus... cela évitera du gachis inutile. On en trouve de très bien dans le commerce ou on peut le fabriquer soi-même. Une petite auge au dessous récupèrera efficacement le foin tombé entre les barreaux du râtelier.

 

Idéalement un petit abreuvoir automatique à bonne hauteur vous évitera la corvée d'arrosoir ou re remplissage quotidien de l'eau (surtout sous la pluie !). Attention à ce que l'eau ne gèle pas.

 

Vous pouvez également leur mettre à disposition des jeux (elles adorent grimper ou ronger des bouts de bois). Une brosse en synthétique (type de cantonier) fixée aux parois sera très appréciée des biquettes, elles pourront s'y gratter le dos ou encore l'entre-corne...

 

 

         Vous pouvez également prévoir une annexe à l'abri, correctement fermée pour y stocker à l'abri de vos biquettes et de l'humidité, le foin, la paille, les céréales, etc. Ci-dessous, la porte n'a pas encoré été aménagée.

 

 

 



https://static.blog4ever.com/2010/06/419814/artfichier_419814_1593867_201212245556721.jpg

 



19/07/2010
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 107 autres membres